Ecologique, maniable et pratique, le scooter électrique est une gamme aux nombreux avantages. Mais quel prix et quel budget faut-il prévoir ?

Quel est le prix d’un scooter électrique ?

 

Le budget à prévoir pour l'achat d'un scooter électrique intègre plusieurs éléments : outre le prix, dont il faut déduire le montant du bonus écologique, il faut compter le coût de l'assurance, celui de l'entretien et de la recharge des batteries, même si ces deux derniers postes ne sont pas élevés. Le meilleur scooter électrique est-il le plus cher ? Le scooter électrique 2 places est-il plus onéreux que les modèles à une place ? Le scooter électrique sans permis est-il meilleur marché que la gamme avec permis ? Voici un aperçu réel du prix d'un scooter électrique.

Quel est le prix d'achat indicatif d'un scooter électrique ?

Le prix d'achat d'un scooter électrique équivalent à un 50 cm3 varie de 1 500 à 2 000 € en entrée de gamme, de 2 000 à 3 000 € pour le milieu de gamme et de 3 000 jusqu'à 4 500 € pour les véhicules les plus équipés.
En ce qui concerne les scooters électriques aux moteurs à la puissance supérieure, les tarifs ses situent dans une fourchette respective moyenne de 2 500 €, 4 000 € et 6 000 €.
Ces prix de vente s'entendent hors subventions de l’État, que sont le bonus écologique et la prime à la conversion.

Quel est le montant du bonus écologique ?

L'achat, la location avec offre d'achat ou la location longue durée d'au moins deux ans d'un scooter électrique, donne droit à bénéficier du bonus écologique. Cette somme est soit directement déduite du prix de vente par le concessionnaire, soit réclamée aux pouvoirs publics après l'achat, par le nouveau propriétaire. Le montant du bonus écologique est fonction de la puissance du véhicule. Il varie selon deux barèmes : il est équivalent à 20 % du prix d'achat TTC du scooter électrique, batterie incluse à concurrence de 100 € ou à 27 % de cette même base, à hauteur de 900 €. Afin de pouvoir en bénéficier, il faut que le scooter soit électrique, sans batterie au plomb. Il doit également être neuf et avoir un certificat d'immatriculation en France. Il ne doit pas enfin, faire l'objet d'une revente au cours de la première année de sa mise en circulation et pas avant d'avoir atteint au moins 2 000 kilomètres au compteur.

Quel est le montant de la prime à la conversion ?

Lorsque l'achat d'un scooter électrique neuf est effectué en même temps que la mise au rebut d'un ancien véhicule à moteur thermique, le propriétaire peut bénéficier des avantages de la prime à la conversion. Il est néanmoins impératif que le scooter neuf réponde aux mêmes caractéristiques que celles exigées dans le cadre du bonus écologique. Les conditions sont les suivantes pour être éligible à la prime à la conversion : l'acheteur du véhicule doit être domicilié en France et avoir un revenu fiscal de référence de l'année précédente qui soit inférieur ou égal à 13 489 €. Une exception est prévue pour les 200 000 premières acquisitions de véhicules propres entre juin et décembre 2020, pour lesquelles le RFR est relevé à 18 000 € par part. Le montant de la prime à la conversion est égal à 1 100 €, à hauteur du coût d'achat du scooter électrique. Le montant global des deux primes réunies, pouvant atteindre donc la somme non négligeable de 2 000 €.