Django, le voyageur citadin qui mêle rétro et électro

 

 

Django, c’est le voyageur. C’est celui qui nous emmène à deux sur quelques notes de swing. Pour un week-end au vert, un dîner en ville, ou un pique-nique sur les bords de fleuve. Partenaire incontournable des voyageurs urbains et périurbains depuis 2014, Django revient en force en 2020. 

 

 

Avec son look néo-rétro, Django propose à lui seul un voyage dans le temps, aux origines de Peugeot, et de ses collections iconiques, à une époque où elle domine le marché de la moto, grâce à une marque forte et célèbre. Inspiré des mythiques S55 de 1953 et S57 de 1955, premiers scooters de la marque, il allie l’héritage de la marque centenaire à son caractère visionnaire. 

 

En 2020, il revient relooké. La signature lumineuse qu’il avait à l’avant laisse place à une nouvelle calandre qui rappelle l’élégante Peugeot 402 de 1935. Elle lui confère un style qui devrait plaire aux amateurs de belles cylindrées. Les trois séries spéciales, sont un nouveau clin d’œil à cette même époque. Combiné à toutes ses qualités déjà existantes, ce redesign devrait faire de Django un des scooters incontournables de l’année.

 

Dépasser les limites de la ville

 

Avec son réservoir de presque neuf litres et ses 125cc, Django emmène les voyageurs plus loin. Plus loin qu’un simple trajet, plus loin qu’une destination. Il n’emmène pas à l’aventure, il est l’aventure. Il est fait pour dépasser les limites de la ville, pour partir seul ou à deux sur les routes, en toute sécurité, mais surtout en toute commodité, grâce à sa large double selle et ses repose-pieds escamotables.

 

Tout équipé, ce scooter symbole des racines françaises de Peugeot Motocycles, est à la fois facile d’utilisation, léger et confortable. Son réservoir étant sous le plancher, il dispose de nombreux rangements comme un grand coffre sous la selle, deux vide-poches. Et, détail non négligeable : une prise USB 12V pour brancher son téléphone se cache dans un des rangements.

 

« Django a tout ce dont on a besoin sur un scooter ! De plus, grâce à son centre de gravité très bas, il a une très bonne tenue de route. Son moteur 125cc fait de ce scooter un véritable passe-partout : il est adapté à la ville comme à la campagne, aux routes comme aux voies rapides » raconte Thierry Sanseigne, Directeur Commerce International de Peugeot Motocycles.

 

Une collection 2020 avec des séries inédites

 

Cette année, Django abandonne le cloisonnement par univers « héritage », « sport », « allure », « évasion »… pour mêler les quatre à la fois dans son design et dans ses couleurs : du « dragon red » au « deep ocean blue » en passant par le modèle « ink black ». 

 

Trois séries spéciales ont fait leur apparition cette année. Elles se différencient par leurs carrosseries monochromes, leurs jantes foncées et leurs selles lamées antidérapantes. Les versions « Sport », proposées en « Satin rouge cherry » et « Mad Grey », arborent un duo de lignes blanches à l’avant. Un véritable hommage au passé sportif de Peugeot, qui a remporté les plus grandes compétitions de deux-roues, dont le légendaire Bol d’Or en 1953, avec le modèle 176 GS.

Le « Dark Black », plaira quant à lui aux amateurs de discrétion et de sobriété, avec sa combinaison de deux tons de noirs, mat et métal, et la signature « Django » sur le flanc. 

 

Sa marque de fabrique, elle, reste bien en place, quelle que soit la version : la baguette de chrome qui le traverse d’avant en arrière marque subtilement et élégamment la séparation entre les deux tons qui ornent le véhicule. « Nous voulions un scooter unique sur le marché, et reconnaissable entre tous. Cette touche design fait partie à part entière de l’identité de Django », explique Thierry Sanseigne.

 

Pour résumer, Django est de retour, en 125cc comme en 50cc. Avec tous les éléments qui ont fait son succès depuis 2014, et des touches design qui séduiront les fans des belles carrosseries.