Quel antivol choisir pour son scooter ?

Le choix d'un antivol de scooter est peut-être aussi important que celui du scooter lui-même. Chaîne, système en U, bloque-disque, marquage au sol, … nombreux sont les dispositifs d'antivol homologués par les assurances. Lequel est le plus dissuasif contre les voleurs ? Que penser des homologations SRA et FFMC ? Si vous hésitez dans votre décision d'achat, suivez nos quelques conseils pour attacher votre scooter en toute sécurité.

 

Quel type d'antivol de scooter privilégier 

La période de la grosse chaîne antivol reliant une roue à un élément de mobilier urbain est désormais révolue. L'antivol de scooter a en effet, sensiblement évolué et son efficacité par la même occasion. Si aucun système ne peut être considéré comme 100 % infaillible, les meilleurs antivols sont conçus pour décourager les voleurs, lesquels n'ont pas le temps de s'attarder.

La protection que nous vous recommandons est le type d'antivol mécanique. Il existe différents modèles : veillez à ce que l'antivol que vous choisissez soit homologué SRA ou FFMC. Cette mention de conformité aux normes doit clairement figurer. Attacher à un point fixe une des roues de votre scooter est par ailleurs essentiel, puisqu'il ne risque pas ainsi d'être embarqué. Alors quel antivol mécanique choisir parmi les différents modèles ?

 

La chaîne antivol pour deux-roues.

La chaîne antivol pour scooter est pratique. Elle s'enroule autour d'un point fixe, avant d'être ensuite verrouillée par une clé. La chaîne est souple et plus ou moins longue pour convenir à tous les types de scooters. C’est une solution conseillée en complément d’un antivol en forme de U.

Si bien que cette chaîne n’est pas le meilleur système pour dissuader un voleur, elle reste très facile à attacher. Comme nous venons de l’évoquer, privilégiez une chaîne antivol recommandée par FFMC ou SRA, afin de vous assurer qu’elle résiste aux tentatives de vol par des personnes expérimentées.

 

L'antivol de scooter en forme de U.

Le système d'antivol en forme de U est particulièrement dissuasif contre le vol, puisqu'il ralentit considérablement le travail des voleurs. Les motards doivent le positionner à travers la roue arrière pour en empêcher tout démontage, puis le verrouiller. Pour une meilleure garantie de sécurité, nous conseillons d'accrocher cette protection à un point fixe.

Ce système est considéré comme l’un des plus performants des antivols mécaniques. En effet, il s’agit d’un antivol très difficile à couper. De plus, certains modèles sont équipés d’un détecteur de mouvements pouvant s’enclencher quand ce dernier vient à se déplacer.

Parmi tous les conseils au sujet de cet antivol, nous vous recommandons de bien prendre les mesures avant d’acheter votre accessoire, ou lorsque cela est possible, d’avoir accès à votre scooter lors du choix de l’antivol. Les modèles proposés dans le marché peuvent varier de diamètre, d’écartement et de longueur de branches.

Certains des modèles de la gamme Peugeot Motocycles sont compatibles avec cet antivol, comme le Peugeot Pulsion ou le Django. Pour obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à consulter tous nos accessoires de sécurité.

 

Le bloque-disque de frein.

La protection offerte par ce modèle est le blocage du disque de frein avant. Ce n'est pas le meilleur système contre le vol, car la roue arrière est laissée libre. Ces antivols ne sont en effet pas adaptés à la configuration du disque arrière d'un deux-roues. Cependant, il est généralement de petite taille, étant facile à ranger sous la selle de votre scooter. Ce système se déclenche aussitôt qu'un mouvement est détecté et une alarme forte de 120 décibels se met alors en route.

Sachant qu’il s’agit d’un système peu sécurisant, ne permettant pas d’attacher votre véhicule à ancrage fixe, nous recommandons son utilisation uniquement pour les pauses très courtes, ou lorsque vous comptez rester près de votre scooter. La bonne nouvelle c’est que de nouveaux modèles intègrent le marché avec de meilleures technologies, renforçant ainsi les fonctionnalités et l’efficacité de ce système.

 

Le système d’alarme

L’alarme reste un simple complément aux antivols mécaniques, mais elle n’est pas destinée à devenir le seul système de protection contre les vols. Si vous souhaitez intégrer ce type de dispositif   l’idéal est de suivre les conseils d’un professionnel, car le montage d’une alarme requiert d’intervenir dans le circuit électrique du cyclomoteur. En fonction de votre budget et vos besoins, vous pouvez opter pour une alarme basique, une alarme qui se déclenche en cas de choc, ou encore une alarme capable de géo localiser votre moto.

 

Le système en « plus ».

Le type d'antivol en « plus » sert lorsque le véhicule deux ou trois-roues est garé dans un box ou sur une place de stationnement qui lui est propre. Il s'agit d'un système d'ancrage au sol qui est apprécié par les assureurs pour son aspect sécurisant.

Quelle que soit votre préférence, ne négligez pas l'importance du dispositif de protection contre le vol d'un scooter. L'antivol doit être acheté en même temps qu'est effectué l'achat du deux ou trois-roues pour une sérénité absolue.