Avec l'assurance et le prix d'achat, le budget d'utilisation d'un scooter 125cc doit aussi intégrer le prix de la carte grise. Nous vous expliquons tout.

Tout savoir sur la carte grise pour scooter 125cc

 

Avec l'assurance scooter 125cc, le budget d'utilisation doit aussi intégrer le prix du scooter 125cc et celui de la carte grise, auxquels il faut ajouter au bout de quelques années le tarif de remplacement de la batterie du scooter. Avant d'effectuer votre achat vous pouvez effectuer un comparatif de nos scooters 125cc pour déterminer lequel correspond à vos besoins. Quel qu'il soit, pour obtenir le droit de circuler sur la voie publique en France, tous les scooters doivent être immatriculés, faisant donc l'objet d'une demande de carte grise auprès de la préfecture.

Comment calculer le tarif de la carte grise d'un scooter 125 ?

Le coût d'une carte grise tient compte de différents éléments relatifs au véhicule, notamment le nombre de roues ou la puissance fiscale. Le tarif résulte d'une addition de plusieurs taxes : taxe régionale, taxe sur la formation professionnelle, taxe sur les véhicules polluants et taxe de gestion. Chaque taxe s'applique ou non à certains profils de propriétaires d'un scooter 125cc selon l'usage qu'ils en font, à titre personnel ou professionnel. Il convient ensuite d'ajouter à la somme obtenue, la redevance d'acheminement pour obtenir le tarif global du certificat d'immatriculation. Selon votre lieu de domicile la taxe régionale peut différer. Sachez qu'en règle générale, en ce qui concerne un scooter de 125cc neuf ou âgé de moins de 10 ans, c'est la moitié du barème qui est de mise, tandis que pour un scooter 125 cm3 vieux de plus de 10 ans, c'est le quart du taux qui est la référence de calcul.

 

Comment payer le prix de la carte grise d'un scooter ?

Lorsque le scooter est acheté, il faut effectuer une demande d'immatriculation en ligne sur le site de l'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Le paiement du montant de la carte grise doit alors se faire obligatoirement par le biais d'une carte bancaire, afin que l'effet soit immédiat. Lorsque la demande passe par l'intermédiaire d'un professionnel agréé par le Ministère de l'Intérieur, le choix du mode de paiement est alors possible entre la carte bancaire ou le chèque bancaire.

 

Quels papiers sont nécessaires en cas d'achat entre particuliers ?

Dans le cadre d'un achat d'un scooter 125cc auprès d'un professionnel, c'est ce dernier qui se charge des démarches administratives. Celles-ci doivent cependant être effectuées par le nouveau propriétaire du véhicule en cas de transaction entre particuliers. Le dossier doit renseigner correctement l'identité du nouveau propriétaire, ainsi que son adresse et doit être accompagné de justificatifs les attestant. Le certificat d'immatriculation original, le certificat de déclaration de cession du scooter et la demande de certificat d'immatriculation doivent être joints à la demande. Attention de bien vérifier au préalable de toute signature de contrat de vente, que le scooter est libre de tout gage, afin qu'il puisse être immatriculé sans problème. Il faut pour cela que le vendeur remette à l'acheteur le certificat de situation administrative le prouvant.