La pression des pneus du scooter 50cc varie selon le modèle et le type de véhicule. Peugeot Motocycles vous dit tout sur ce qu’il faut savoir ici !

L’importance de la pression des pneus d’un scooter 50cc

Lorsque vous effectuez l’entretien de votre scooter, certains éléments sont à contrôler : l’état de la batterie du scooter 50cc, le niveau d’huile ou encore les feux de stop et d’éclairage. Cependant, pour garantir votre sécurité sur la route, il est nécessaire de vérifier régulièrement la pression des pneus. En effet, les pneumatiques sont les seuls éléments qui sont toujours en contact avec la chaussée. Voici tout ce qu’il faut savoir pour les entretenir.

 

Pourquoi est-il important de vérifier la pression des pneus ?

Le gonflage des pneus influe sur le comportement de tous les véhicules. Bien que le scooter 50cc reste un véhicule très manœuvrable, il risque d’être plus difficile à maîtriser lorsque les pneus ne sont pas gonflés correctement.

Conduire un scooter difficile à manœuvrer peut alors devenir un réel danger, que ce soit pour le conducteur sur une route lorsqu’il roule à forte vitesse, ou pour les piétons en ville. Vous l’aurez compris, c’est pour garantir la sécurité de tous qu’il est important de vérifier la pression des pneus tous les mois, ou tous les 1 000 kilomètres si vous roulez régulièrement. 

Il est également important de vérifier la pression des pneus si on veut leur garantir une bonne durée de vie. En effet, avec le temps, les pneus mal gonflés peuvent souffrir d’une usure prématurée, ceci vous obligeant à effectuer un changement de pneus de scooter plus souvent.

Si vous êtes titulaire d’un permis de scooter 50cc, vous savez sans doute que l’entretien d’un véhicule est primordial. Au prix d’un scooter 50cc s’ajoutent ceux de la carte grise du scooter 50cc, l’assurance, les différents accessoires obligatoires et évidemment ceux des frais d’entretien. Un scooter mal entretenu peut donc coûter plus cher, du fait des pièces et éléments à remplacer. Pour éviter ces remplacements, l’idéal est de vérifier la pression de chacun des pneus.

 

Les conséquences de rouler avec des pneus sous gonflés ou sur-gonflés

En plus d’un risque d’éclatement, gonfler des pneumatiques de manière insuffisante présente divers dangers. Pour commencer, rouler avec des pneus sous gonflés entraîne un freinage moins efficace, augmentant ainsi les distances d’arrêt. En effet, ceux-ci adhèrent moins à la surface de la route, ce qui peut entraîner des risques d’aquaplaning par temps de pluie. Une autre conséquence négative à conduire avec des pneus ayant un mauvais gonflage : la consommation excessive de carburant. Celle-ci impactera donc directement votre budget.

Qu’il s’agisse de voitures, de vélos ou d’un scooter 50cc deux temps, les pneus sous gonflés ont une résistance accrue au roulement de roue. Dans le cas des véhicules motorisés, le roulement des pneus représente à lui seul 20 à 30 % de la consommation du carburant. Si vous conduisez avec des pneus ayant un gonflage insuffisant, vous consommez 10 % de carburant en plus ! Le budget requis pour l’essence peut donc s’avérer très élevé sur le long terme.

Concernant les pneus sur-gonflés, nous retrouvons pratiquement les mêmes risques, mais ceux-ci s’usent à partir de la bande de roulement, contrairement aux pneus sous gonflés qui s’usent sur les côtés. Les pneus sur-gonflés disposent également d’une sensibilité aux chocs plus importante, augmentant ainsi le risque de rupture de carcasse. N’oubliez pas que de nombreuses assurances de scooter 50cc offrent des garanties, comme l’assistance panne, qui vous permet de bénéficier d’une assistance en cas de crevaison.

A quelle pression gonfler les pneus d’un scooter 50cc ?

Nous avons évoqué les conséquences d’un mauvais gonflage des pneus, mais il est également primordial de connaître à quelle pression les gonfler. Pour y parvenir, sachez que la pression des pneus est exprimée en bar et varie selon le type de scooter et de modèle. Par exemple, si vous possédez le meilleur scooter 50cc de notre gamme, les pneus de celui-ci peuvent requérir une pression différente par rapport aux autres modèles de même cylindrée.

Afin d’identifier la pression à laquelle gonfler vos pneus, vous pouvez regarder le flanc de vos pneumatiques. De manière générale, les manufacturiers de pneus indiquent les pressions recommandées sur cette partie. Si ce n’est pas le cas, ou si l’indication s’est effacée, nous vous conseillons de regarder à l’intérieur du coffre ou sur le bouchon d’essence. Vous pouvez retrouver un autocollant indiquant la pression requise pour le pneu avant et arrière. Les deux dernières solutions consistent à consulter la notice d’utilisation du scooter, ou le site du fabricant de vos pneus.

Généralement, la pression du pneu arrière est légèrement supérieure à celle du pneu avant. La différence est minime, souvent de l’ordre de 0,2 bars. Cependant il est important de toujours respecter cette différence. Notez également que la température extérieure a un impact sur la pression des pneus. En hiver, les pressions peuvent baisser, prévoyez donc un gonflage de pneus de 0,2 bars au-dessus de celles recommandées par les constructeurs.

N’oubliez pas de gonfler les pneus de votre scooter 50cc lorsqu’ils sont froids, car lorsque vous roulez, l’air se dilate. Ce dernier est contenu dans un volume fini, ce qui fait augmenter la pression et modifie les mesures effectuées lors du gonflage. Si vous devez rouler pour contrôler la pression de vos pneus, nous vous conseillons d’attendre 15 minutes afin que les pneus ne soient plus chauds. Une fois ce temps approximatif atteint, vous pourrez connecter le manomètre à la valve.

Dans la même thématique :