Si vous souhaitez passer la formation 125cc il est important de connaître les conditions d’accès de celle-ci. Retrouvez toutes les informations ici.

Quelles sont les conditions pour passer la formation 125cc ?

Il est possible de conduire des motos et des scooters 125 si vous possédez le permis B, un relevé d’informations provenant d’une assurance moto, ou si vous avez suivi une formation validée par une attestation. Cette dernière option requiert certaines conditions d’accès et son contenu comprend 2 types d’apprentissage. Vous souhaitez en savoir plus ? Dans ce cas, analysons ensemble tous les éléments de cet enseignement.
 

Les conditions pour passer la formation 125cc
 

Parmi tous les véhicules de deux roues, les scooters 125 sont légers et faciles à conduire, que ce soit en ville ou dans les embouteillages. S’agissant d’une cylindrée peu élevée, les jeunes conducteurs peuvent s’adapter facilement à la puissance de 15 chevaux. De plus, de nombreux modèles sont équipés de systèmes comme l’ABS, améliorant ainsi la sécurité lors de la conduite. Cependant, avant de conduire un scooter 125cc il est nécessaire de suivre la formation obligatoire, ainsi qu’obtenir le permis de conduire requis.

Étant titulaire du permis B vous devez suivre une formation de 7 heures pour conduire un scooter 125cc. Vous pouvez accéder aux enseignements qu’importe l’ancienneté de votre permis, il est nécessaire d’avoir obtenu ce dernier depuis au moins 2 ans. Vous pouvez également la suivre un mois avant la date d’anniversaire des 2 ans d’obtention du permis B. Si vous avez assuré un cyclomoteur au cours des cinq années précédant le 1er janvier 2011, vous êtes dispensé de suivre la formation pratique et théorique.

Toutes les personnes titulaires d’un permis de conduire peuvent êtres dispensées de cette formation, puis obtenir le permis A1 qu’importe la catégorie du permis obtenu. Pour y parvenir, il est nécessaire d’avoir obtenu le permis avant le 1er mars 1980. Maintenant que vous connaissez les conditions d’accès, voici tous les éléments compris dans cet enseignement.

Que comprend la formation 7 heures ?


Sur les 7 heures de formation vous retrouverez 2 heures attribuées à une partie théorique. Ici, vous analyserez des accidents, la conduite sous la pluie ou de nuit, ou encore les équipements de protection. Tous ces éléments permettent de mettre en avant la prise de conscience des risques, ainsi que l’obligation de respecter le code de la route et la réglementation liée à la route. Quant aux pratiques, 2 heures sont dédiées à l’enseignement sur plateau et 3 heures à la pratique en circulation.


Les 120 minutes consacrées à l’enseignement sur plateau consistent en la découverte du véhicule, savoir réaliser les vérifications mécaniques, apprendre à démarrer, à anticiper les manœuvres de freinage, ou encore à monter et descendre les vitesses. La dernière partie comprend un enseignement en circulation, en agglomération comme hors agglomération. À l’issue des 3 heures d’apprentissage, vous serez en mesure de conduire un deux roues, tout en veillant à la sécurité, en adoptant une conduite apaisée et respectueuse des autres et de l’environnement.


À la fin de cette formation il n’est pas obligatoire de passer un examen comme pour un permis auto. Vous recevez une attestation permettant de justifier votre apprentissage lors d’un contrôle par les forces de l’ordre. Notez que ne pas présenter ce document, le permis B ou le relevé d'informations de votre assureur est sanctionné par une amende. Généralement il s’agit d’une amende forfaitaire de 11 euros, cependant le montant peut aller jusqu’à 750 euros si vous ne les présentez pas sous 5 jours.


Quels véhicules pouvez-vous conduire à l’issue de cette formation ?


Comme nous l’avons évoqué précédemment, vous avez le droit de rouler en scooter 125cc si vous possédez le permis B. Cependant, vous pouvez également conduire un cyclomoteur de 3 roues si vous le souhaitez. Peu importe le véhicule choisi, celui-ci doit respecter quelques conditions quant aux performances du moteur. Par exemple, un cyclomoteur 125cc doit posséder un moteur qui n’excède pas 125 cm³, ainsi qu’une puissance ne dépassant pas 11 kW.


Dans le cas d’une motocyclette 3 roues, elle doit être équipée d’un moteur avec une puissance maximale de 15 kW. Ces conditions sont identiques à celles du permis B, à savoir le permis moto A1. Si vous avez des doutes quant à cette formation ou au permis A1, vous pouvez vous diriger vers une école de conduite.