Quel scooter 125cc consomme le moins ?

Les scooters de même cylindrée peuvent afficher des niveaux différents de consommation de carburant. Quand on sait que la consommation moyenne d'essence des scooters 125cc peut dépasser 6,5 litres aux 100 kilomètres sur certains modèles, on mesure les avantages d'un deux-roues qui affiche une faible consommation énergétique. Cet élément est essentiel dans toute décision d'achat, au même titre que le type de scooter, le poids, l'autonomie et la performance moteur. Celui-ci est particulièrement performant sur le Peugeot Citystar 125 Active : il s'agit d'un moteur type SmartMotion® 125cc 8,1 kW à refroidissement liquide, au top de la technologie puisqu'il offre le meilleur rapport couple/consommation de carburant de la gamme du concessionnaire. Outre les scooters électriques, c'est le modèle le moins énergivore.

 

Consommation d'essence d'un scooter : les bons gestes à adopter 

L'adoption de quelques petites bonnes pratiques de conduite permettent de réduire la consommation de carburant. Voici nos conseils :
- Un surplus de puissance est utilisé sur les accélérations au démarrage afin de compenser l'inertie du scooter. Il est recommandé de tourner doucement la poignée des gaz ; à défaut la consommation instantanée d'essence peut être augmentée de 10 litres environ, d'autant plus que les démarrages en ville sont nombreux ;
- Les moteurs à froid consomment davantage parce que les échanges thermiques ne sont pas encore optimisés. Il est conseillé de laisser tourner le deux-roues au ralenti, quelques instants avant de prendre la route.
- Les pneus sous-gonflés agissent sur la consommation de carburant. Un contrôle régulier de la pression selon les indications du constructeur est un bon moyen de réaliser des économies, d'autant plus qu'il s'agit d'un élément de sécurité .

 

L'entretien d'un deux-roues permet de réduire la consommation de carburant 

On néglige souvent cet élément, mais l'entretien d'un deux-roues est triplement important : d'abord pour des raisons de sécurité, ensuite parce qu'il prolonge la durée de vie du scooter et enfin parce qu'il permet d'en réduire la consommation :
- Outre la pression des pneus, il faut également en vérifier régulièrement l'état d'usure pour éviter la surconsommation ;
- La qualité de l'huile moteur est importante. Un lubrifiant trop visqueux contraint en effet la mécanique à absorber davantage de puissance, ce qui se traduit par une augmentation de l'utilisation de carburant ;
- Le carnet d'entretien d'un véhicule remis au moment de l'achat indique à quel moment effectuer les visites d'entretien chez votre concessionnaire. Il est important de le suivre entre autres raisons pour faire contrôler la synchronisation des cylindres afin qu'un manque d'arrivée d'air ne soit pas compensé par un surplus d'essence ;
- Il faut enfin remplacer un roulement de roues usé, des plaquettes de frein en fin de vie et veiller à ce que la chaîne du scooter soit bien graissée en permanence. A défaut, cela provoquerait des frottements induisant une augmentation de la consommation.